L'école de Bridge

L'Ecole de Bridge de Wasquehal est l'une des plus importante et plus réputée de France, de par le nombre d'élèves qui s'y inscrivent chaque année (environ 200) et la qualité de ses enseignants, tous agréés par la Fédération Française de Bridge. Des cours de tous niveaux y sont dispensés : BF1, BF2, SEF plus un cours spécialement dédié au Perfectionnement au jeu de la carte. Ces cours ont lieu les lundi, mardi, mercredi et vendredi, en matinée et en soirée (pour les personnes encore en activité professionnelle). S'y ajoutent des séances de donnes commentées les lundi matin et soir. Accessoirement, des parties libres sont ouvertes à tous, licenciés, adhérents ou non, encadrées par les Enseignants et des joueurs aguerris, les mercredi et jeudi matin. Les Elèves participent également, deux fois l'an, au Championnat de France des Ecoles de Bridge, en fonction de leur niveau et les résultats qu'ils y obtiennent, au plan national, reflètent la qualité de l'enseignement qu'ils reçoivent. Vous trouverez, ci-dessous, le détail de son fonctionnement, l'horaire des cours selon les niveaux ainsi que les coordonnées des enseignants.


Si vous ne connaissez pas encore la Maison du Bridge de Wasquehal, vous êtes cordialement invité à participer aux

"PORTES OUVERTES" LE SAMEDI 19 SEPTEMBRE 2020 DE 14H00 A 18H00

Si vous ne pouvez vous rendre à la Journée Portes Ouvertes, vous pourrez obtenir tous les renseignements concernant l’Ecole de Bridge auprès des professeurs qui assureront une permanence, chaque après midi à la Maison du Bridge, du Lundi 21/09 au Vendredi 25/09 de 14h00 à 18h00.


Vous pouvez également contacter les professeurs aux numéros suivants :

Dominique CAPLIEZ

03.20.31.66.56
06.87.47.96.81

Odile CAPLIEZ

03.20.31.66.56
06.88.27.35.74

Dominique BERRAOUI

03.20.42.23.10
06.61.87.51.62

Isabelle HAON

06.20.97.86.69
---

Pierre MORES

03.20.83.30.54
06.11.46.42.42

Elizabeth MEURGEY

03.20.80.82.38
06.62.40.36.56

Thérèse DESURMONT

03.20.25.38.94
06.98.75.49.32

Robert BIGOTTE

03.62.52.67.02
06.80.48.57.55

Votre coupon d'inscription est à remettre soit :
- lors de la Journée Portes Ouvertes.
- aux permanences de l’Ecole de Bridge du Lundi au Vendredi après-midi
- à votre enseignant, lors de votre 1er cours (à partir du Lundi 28/09/2020)

Cours Professeurs Horaires
BF1 : Bridge Français 1ère année Dominique CAPLIEZ
et/ou Odile CAPLIEZ
Lundi : 9h30
Mercredi : 20h00
BF2 : Bridge Français 2ème année Isabelle HAON Mardi : 9h30
Dominique BERRAOUI Mercredi : 20h00
Pierre MORÈS Vendredi : 9h30
S.E.F : Système d’Enseignement Français Isabelle HAON Lundi : 9h30
Elizabeth MEURGEY Mardi : 9h30
Mercredi : 20h00
Vendredi : 9h30
S.E.F+ : Système d’Enseignement Français Renforcé Thérèse DESURMONT
Réservé aux élèves ayant déjà suivi le SEF
Mardi : 9h30
Perfectionnement Jeu de la carte Robert BIGOTTE Vendredi : 9h30

DEBUT DES COURS : Lundi 28 Septembre 2020

- Licence FFB: 31€ et la Contribution Club de 30 € pour les Elèves sont obligatoires pour toutes les activités de l’Ecole de Bridge (Cours et Donnes Commentées).


TARIF DES COURS

(30 cours dans l’année) BF1- BF2- SEF- Perf Jeu Carte :
- 270 € / personne / an
- 450€ / couple / an ou pour tout élève suivant 2 cours différents


DONNES COMMENTÉES

Tous les lundis de 9h30 à 11h30 par Pierre MORES ou Robert BIGOTTE
Droit de table : 5€
Tous les lundis de 20h00 à 22h00 par Dominique BERRAOUI ou Dominique CAPLIEZ
Droit de table : consulter les Professeurs


PARTIES LIBRES ANIMÉES

Par paires: Tous les mercredis et jeudis de 9h30 à 11h30
Droit de table : 2€


QUELQUES SÉANCES OFFERTES POUR COMPENSER LES COURS ANNULÉS

Vous pouvez assister à autant de cours et autant de niveaux que vous le souhaitez

BF1 = Les Lundis 31/08 – 07/09 – 21/09 à 9h30
Les Mercredis 02/09 – 09/09 – 23/09 à 20h00

BF2 = Les Lundis 07/09 – 14/09 à 20h00
Les Mardis 01/09 – 08/09 à 9h30
Les Vendredis 04/09 – 11/09 – 18/09 – 25/09 à 9h30

SEF = Les Lundis 07/09 – 14/09 à 9h30
Les Mardis 01/09 – 08/09 – 18/09 – 25/09 à 9h30
Les Vendredis 04/09 - 11/09 - 18/09 – 25/09 à 9h30

SEF+ = Les Mardis 08/09 – 18/09 – 25/09 à 9h30

Perf. Jeu de la Carte : Les Vendredis 04/09 - 11/09 - 18/09 - 25/09 à 9h30


Arbitrage

MAISON DU BRIDGE DE WASQUEHAL

Méthodes autorisées – Psychics – Procédure d’alerte – Arbitrage

Informations : K = Carreau, T = Trèfle, C = Coeur, P = Pique.

METHODES D’ENCHERES :

Toutes les méthodes d’enchères (sauf SHA, interdites en TPP) sont à priori autorisées à la Maison du Bridge. Toutefois, s’il s’agit d’une méthode inhabituelle, il serait de bon ton de présenter à la table une feuille ou un bristol (de format 12x8) avec les très grandes lignes, afin que les adversaires puissent préparer une défense éventuelle.
Exemples : 2K multi, SA faible 12/14, Acol, Barrages en Texas, Bicolores…

PSYCHICS :

Sont ainsi nommées toutes les enchères faites volontairement par un joueur en s’écartant nettement de la méthode annoncée par la paire (soit par la force de la main, soit par la distribution). Sont ainsi considérés comme psychics toute ouverture inférieure à la VNO (Valeur normale d’ouverture, voir XXXIV du règlement national), toute ouverture dans une couleur de 1 ou 2 cartes (sauf T d’appel dûment alerté), toute intervention dans une couleur de moins de 4 cartes, une ouverture de 1SA avec un singleton (le SEF autorise l’ouverture de 1 ou de 2 S.A. avec un singleton par l’As ou le Roi) ou une chicane … Par contre, on ne doit pas considérer comme psychic un choix s’écartant légèrement de la méthode.
Exemples :la séquence 1T - 1C - 1SA dénie en principe 4 cartes à P.
Rien ne vous empêche néanmoins de tenter 1SA avec : P RV72
C D4
K RV95
T R1098
Et tant pis pour vous si le partenaire a 4 cartes à P !

Dans les tournois de la Maison du Bridge, un psychic n’est autorisé que contre une paire dont les deux membres sont au moins 2ème Série Majeure.
Tout psychic fait contre une paire ne remplissant pas ces conditions et toute compréhension anormalement providentielle d’un psychic du partenaire entraineront l’application de sanctions maximales (application stricte du code allant jusqu’à l’exclusion temporaire ou définitive en cas de récidive).
Une erreur involontaire d’application de sa propre méthode (que ce soit par oubli ou en plaçant un K dans les C...) est assimilée à un psychic pour l’application du code sur la donne en question, mais ne sera évidemment suivie d’aucune autre sanction.

PROCEDURE D’ALERTE, EXPLICATIONS :

Doivent être alertées toutes les enchères qui ont (par la zone de force ou la distribution) une signification autre que celle du système d’enchères français.
On n’alerte plus l’ouverture de 2C ou 2P faibles, mais on alerte l’ouverture de 2T fort indéterminé, l’ouverture de 2K forcing de manche, et leurs réponses.
On n’alerte plus les réponses en Texas en Majeures sur l’ouverture d’1SA, mais on alerte les Texas en mineures, les réponses en Texas en majeures sur l’intervention d’1SA, les réponses en Texas en majeures sur l’ouverture de 2SA, etc.
La réponse d’1K sur 1T, si elle dénie 4 cartes en majeure, doit être alertée.
Les réponses au niveau de 2, après une intervention adverse, sont réputées annoncer une couleur de 5 cartes et un minimum de 11 points. Si ce n’est pas le cas et qu’elles sont donc « non forcing », elles doivent être alertées.
La réponse de 2SA sur une ouverture majeure doit être alertée si elle implique un fit.
De même, la réponse de 3C ou 3P sur l’ouverture d’1C ou d’1P doit être alertée si c’est un barrage avec 7/9 HLD.
Le 2T drury, le 2T Roudi ou Ping-pong, doivent être alertés.
Il faut alerter toutes les interventions en bicolores, et donner la signification exacte (ne pas se contenter de dire « Michael’s ou Ghestem…).
Il faut alerter tous les contres qui ne sont pas punitifs, sauf contre d’appel (attention, on alerte le contre d’appel « Toutes Distributions »), contre de réveil et le « Spoutnik » simple (après ouverture mineure et intervention à 1P, le contre promet 4 cartes à C et un minimum de 8 H).
On alerte toutes les enchères de contrôle (fragment-bids, splinters, enchères de rencontre, etc.).
On n’alerte jamais l’enchère de 4SA (qu’elle soit quantitative ou Blackwood). Par contre, on alerte le Blackwood à 4T ainsi que toutes les réponses aux Blackwoods.

En règle générale, on doit alerter tout ce que les adversaires peuvent ne pas comprendre, mais que vous, vous comprenez (définition de l’alerte, annexe 7 page 62 du Règlement National)

Après une alerte, l’adversaire, à son tour de parole, peut demander l’explication de l’enchère. Le joueur qui est à l’entame (ainsi que son partenaire, mais seulement lorsque la carte d’entame sera posée, face cachée, sur la ) peut demander la signification de toute la séquence d’enchères.

La réponse à une demande d’explication doit être complète (non seulement la signification de l’enchère en force et en distribution, mais aussi ce qu’elle exclut. Exemples : la réponse « relais » ne suffit jamais ; la réponse « Spoutnik généralisé » est insuffisante : il faut préciser si une autre enchère aurait été forcing ou pas, si elle aurait promis 4 ou 5 cartes, etc).

S’il s’avère qu’il y a désaccord entre l’explication donnée et la structure de la main, et si la paire ne peut apporter par sa « feuille de méthode » la preuve qu’il y a eu erreur d’application, l’arbitre appelé appliquera le code relatif aux erreurs d’explication.

En l’absence d’alerte, il vaut mieux ne pas poser de question, mais appeler l’arbitre si vous constatez qu’une main adverse ne correspond pas à la signification normale des enchères (le Code n’interdit pas en effet de poser des questions, mais toute question (surtout si elle insiste sur une couleur donnée) peut être traitée par l’arbitre comme une information illicite relevant de la loi 16)

APPEL A L’ARBITRE :

L’arbitre ne peut être présent à toutes les tables. Il est donc tout à fait normal de l’appeler lorsqu’il y a une erreur ou une anomalie quelconque. Personne ne doit se vexer d’un appel à l’arbitre.
N’hésitez pas à appeler l’arbitre pour tout problème relatif aux renonces , alertes, explications, hésitations anormales, etc., même à la fin du coup (avant le changement de table néanmoins).
Par ailleurs, gardez bien vos cartes sur la table, face cachée, orientées selon le camp qui a fait la levée, tant que le score n’a pas été marqué en accord entre les deux paires (c’est le seul moyen de résoudre rapidement un désaccord sur le nombre de levées, ou de retrouver une éventuelle renonce).
Remplissez bien, complètement, la ligne de score sur les feuilles ambulantes : contrat, déclarant, résultat, carte exacte d’entame, score).

Un respect satisfaisant des règlements du jeu par tous et une tenue de table correcte sont les meilleurs moyens d’obtenir une ambiance agréable pour tous.

QUELQUES REGLES A RESPECTER

A. Disposition des levées : (loi 65)

1. Si la levée est gagnée par le camp du joueur, la carte est orientée dans le sens de la longueur vers le partenaire.
Si elle est gagnée par le camp adverse, elle est orientée dans le sens de la longueur en direction de l'adversaire.
2. Un joueur ne devrait pas modifier l'ordre de ses cartes jouées avant que le nombre de levées gagnées pat chaque camp n'ait été agréé. Un joueur qui ne se conforme pas à cette règle compromet ses droits

B. Explications ou déclarations erronées (loi 75)

Le partenaire du joueur fautif ne doit rien faire pour corriger l'erreur d'explication pendant que les enchères continuent.
Si, par la suite, il devient joueur de la défense; il ne doit appeler l'arbitre et corriger l'erreur d'explication qu'à la fin du jeu. En revanche, s'il devient le déclarant ou le mort, il doit appeler l'arbitre après le passe final puis corriger l'erreur d'explication.

C. Communication, tempo et tromperie (loi 73)

D2 : il est interdit d'essayer de tromper un adversaire au moyen d'une question, de remarques ou de gestes, par hâte ou hésitation, en déclarant ou en jouant (par exemple en hésitant avant de fournir un singleton)…

D. Utilisation du carton STOP (annexe 3)

Avant toute enchère à saut, y compris l'ouverture, le joueur doit poser le carton STOP
Après toute enchère à saut, l'Adv. G doit respecter une pause de 5 à 10 secondes, que le carton STOP ait été exposé ou non, qu'il ait été retiré ou non

E. Utilisation du carton Alerte (Loi 40 et RNC chapitre 3)

La loi 40 stipule qu'un joueur ne peut pas faire une déclaration ou un jeu de la carte fondé sur une entente spéciale entre partenaires à moins que la paire adverse ne puisse en comprendre la signification de manière raisonnable ou que son camp n'explique l'utilisation d'une telle enchère ou d'un tel jeu. Quand un joueur produit une déclaration de ce genre, son partenaire doit exhiber le carton Alerte et s'assurer qu'il a été vu. Il ne doit donner d'explication que si un adversaire, à son tour de parole, lui en fait la demande.
Ne pas alerter une telle déclaration peut être appréciée comme une erreur d'explication.

VOTRE FEUILLE de conventions n'est pas une "anti-sèche".
Elle est destinée à l'usage exclusif de vos adversaires et ne doit pas être consultée par vos soins en cas d'oubli de la signification d'une enchère.


Technique


Classement

Vous trouverez ci-dessous les différents classements. Veuillez sélectionner le jour ainsi que la poule :

Explications :


Classements Individuels de la Maison du Bridge De Wasquehal :

1) Rappel des règles d’attribution des points PE et Bonus par la FFB :
Depuis le 1er juillet 2010, comme pour les compétitions fédérales, les tournois de régularité « par paires » bénéficient d’une attribution de PE classique, ET d’une attribution de Bonus PE calculés en fonction du classement de la paire par rapport à son rang théorique, afin de donner des PE supplémentaires aux paires qui réalisent une performance.
- Les 2/3 des paires sont dotées de PE classiques, mais toutes les paires sont susceptibles de recevoir des Bonus PE
- La proportion de Bonus PE sur l’attribution globale est d’environ 30% (variable selon l’indice moyen et le nombre de performances réalisées)

2) Classements individuels de la Maison du Bridge de Wasquehal :

2.1-Principe et esprit de ces classements
Depuis la création par la FFB des points « Bonus PE », qui récompense les joueurs en fonction inverse de leur IV (Indice de Valeur), la notion « club » de handicap n’était plus impérative pour l’établissement des classements
Les nouveaux classements ont pour but :
- De présenter, par jour et par catégorie de tournoi (A ou B), une hiérarchie des joueurs basée sur l’attribution par la FFB du total de points acquis (PE + Bonus PE), sans pondération en fonction du nombre effectif de participations aux tournois
- De récompenser l’assiduité autant que la valeur des joueurs, dans la perspective de l’attribution des lots de fin d’année

2.2- Règles d’élaboration
- L’année « Bridge » du club commence au 1er juillet et se termine au 30 juin de l’année suivante
- Chaque tournoi de régularité du club fait l’objet de la part de la FFB de l’attribution de points d’expert (PE) et de points de Bonus (Bonus PE)
- Dans le cadre de chaque catégorie de tournoi (fonction du jour et du niveau), le total de ces points est comptabilisé
- Les joueurs sont classés dans l’ordre du nombre de points obtenus
- Seuls les joueurs ayant participé à un minimum de 50% des tournois de la catégorie apparaissent au classement
- Le classement final de la saison est obtenu par totalisation des points des 12 derniers mois au 30 juin de chaque année.